Home Mot du président Optimistan Optimistes Sans Frontières
Radio-TV Optimistan Idées Statuts Chorale Revue de presse
Réflexions Mailing Commission Sociale Belgique
Administration Comité d'honneur Eternels Optimistes Partenaires Contact
Agenda Adhésion Cotisations Donations
Mailing



Ligue des Optimistes du Royaume de Belgique - réflexions

Chère Amie, cher Ami,

Socrate disait qu'un trésor de belles maximes est préférable à un amas de richesse.

Et si nous partagions ce trésor ? Sur le site, nous avons créé une rubrique « livre d'or ». N'hésitez pas à nous faire part de vos belles pensées, de vos commentaires et suggestions ou d'un livre splendide que vous auriez lu.

Si cela vous convient, la Ligue des Optimistes du Royaume de Belgique vous enverra chaque semaine l'une ou l'autre pensée, réflexion ou petite histoire. Si vous préférez ne pas les recevoir, faites-le nous savoir.

Permettez-moi d'emblée de partager avec vous quelques réflexions que j'ai empruntées il y a longtemps à un beau livre déjà ancien « Le principe LolaLa perfection du Monde » de René Egli :

 
LOLA est l'abréviation allemande de :
LO = Loslassen = lâcher prise
L = Liebe = Amour
A = Action/réaction

1. Question : comment pouvons-nous en un minimum de temps et d'effort passer de l'état présent à l'état désiré ? :

Exemple : Assis sur la berge d'un lac, un homme tente d'attraper des poissons à mains nues. Un promeneur s'approche, lui tape sur l'épaule et lui dit « Allons, mon bon Monsieur, laissez-moi vous montrer comment on noue un filet ! Vous pourrez attraper ainsi plus de poissons ! » Le pêcheur est tellement concentré sur le lac qu'il n'écoute que d'une oreille et, sans même regarder le promeneur, lui répond « Je n'ai pas le temps, je dois attraper des poissons ! »

2. « Le monde n'est pas, il est ce qu'on pense de lui » (Charon, physicien qui a poursuivi les recherches sur la relativité d'Einstein).

Vous n'êtes donc pas à la merci d'un monde bon ou mauvais. C'est vous seul qui déterminez la nature de votre monde. Vous décidez si votre monde est bon ou mauvais.

Le monde est exactement ce que vous pensez de lui.

3.  « Les hommes sont comme des miroirs qui se regardent » (Abd al Karim Al Jili). En définitive, c'est toujours moi que je vois dans l'autre, c'est-à-dire mes pensées.

Nous pouvons élargir cette idée : le monde entier fonctionne comme un miroir. Dedans vous n'y voyez que vous-même : agression si vous êtes agressif, paix si vous êtes en paix.
 
Vous êtes ce que vous pensez être. Vos collaborateurs sont ce que vous pensez d'eux. Vos clients sont ce que vous pensez d'eux.

4. « Dans l'Univers, chaque atome est relié à tous les autres atomes, à travers la substance (Esprit) de l'antimatière … toute connaissance est potentiellement accessible à chaque atome de l'univers. » (Charon)

Imaginez : rien de ce qui se passe dans le monde (et dans l'Univers) n'est séparé de vous. Et vice versa, tout ce que vous faites affecte le monde entier (et tout l'Univers) ! Sentez-vous votre responsabilité ? C'est une idée à vous couper le souffle, au sens littéral du terme. Ce que vous faites et pensez affecte non seulement votre famille et votre entreprise, mais également l'ensemble de l'univers. Alors, êtes-vous maintenant un être puissant ou un être impuissant ? Les mystiques et les physiciens le savent : Tout est Un !
 
Vous communiquez avec tout dans l'Univers et l'Univers communique avec vous.

« Dans notre société soi-disant civilisée, qui est encore capable de comprendre le langage des pierres et des arbres ? » (Charon)
 
« Comment pouvons-nous être surs que tirer à pile ou face ou jeter les dés donnent des résultats dus au hasard ». (Paul Davies in « Le principe Chaos »)

5. « Lâcher prise signifie vivre dans le ici et maintenant. »

Il suffit de vivre, d'aimer vivre chaque instant et de ne pas se poser de questions pour l'instant d'après.

6. Le mieux que nous puissions faire, c'est d'aimer tout ce qui nous arrive. C'est la voie la plus rapide vers son propre développement.

L'amour est le sentiment d'unité – contrairement au sentiment de séparation qui donne naissance à la peur.

« Analyser le monde, l'expliquer, le dominer, cela peut être l'affaire des grands penseurs. Mais pour moi, il n'y a qu'une chose qui importe, c'est de pouvoir l'aimer, de ne pas le mépriser, de ne point le haïr tout en ne me haïssant pas moi-même, de pouvoir unir dans mon amour, dans mon admiration et dans mon respect, tous les êtres de la terre sans m'en exclure. » (Hermann Hesse, Siddartha)

Ainsi O Sensei Morihei Uyeshiba, fondateur de l'aïkido, prétendait qu'il gagnait toujours, quelle que soit la force de son agresseur. Il avait reconnu que la vraie victoire n'est pas la victoire sur l'ennemi, mais la victoire sur l'esprit de discorde en nous-mêmes. Celui qui possède un esprit de discorde et pense qu'il existe un ennemi a perdu d'avance.

Bonnes vacances !




 
Ligue des Optimistes du Royaume de Belgique © 2006-2011. All rights reserved